Esplora contenuti correlati

Conférence "De Rome à Lisbonne et au-delà"

11 avril 2016

Le 11 avril 2016, la Chambre des Députés a accueilli la conférence «De Rome à Lisbonne et au-delà – construction d'une nouvelle communauté politique», organisée par le Département des politiques européennes, afin d’encourager un vaste débat sur le futur de l'Union européenne.


Dans son discours d’introduction, Laura Boldrini, Présidente de la Chambre des Députés, a souligné la "nécessité de créer un nouveau modèle européen, qui puisse attirer les jeunes et restaurer la confiance des citoyens". Madame Boldrini a rappelé la Déclaration intitulée "plus d'intégration européenne: le chemin à parcourir" signée par quinze présidents des assemblées nationales européennes en tant que contribution des parlements nationaux au débat sur le renforcement de l'Union.

Sandro Gozi, Secrétaire d'État aux Politiques et aux Affaires européennes, a souligné qu'un "nouveau modèle est plus que jamais nécessaire; si nous restons dans le 'statu quo' actuel, l'Union commencera à se désintégrer et, dans soixante ans, nous n’aurons plus rien à célébrer". Il a ajouté que "la crise financière, qui est ensuite devenue économique, sociale et politique, s'est traduite en une perte de confiance réciproque entre citoyens et gouvernements européens: et le plus grand défi est maintenant de parvenir à restaurer cette confiance. Ceux qui croient en l'Europe doivent courageusement contrer cette tendance et cela passe par la redécouverte de nos valeurs fondamentales".

La première session de travail s'est clôturée par l'intervention de Frans Timmermans, premier Vice-Président de la Commission européenne, qui a rappelé que "nous avons déjà vécu des périodes de crise et de pessimisme" et qu'il "est de notre devoir de redonner aux classes moyennes l’espoir en l'avenir" et ceci par le biais d'un "nouveau contrat social" qui appelle à "une Union plus humble et plus crédible".

Le débat s'est poursuivi par une table ronde rassemblant les représentants du Trio de la Présidence du Conseil de l'UE (Pays-Bas, Slovaquie et Malte) et le Parlement européen.

La conférence a donné le feu vert aux initiatives lancées en vue de la cérémonie qui se tiendra le 25 mars 2017 pour célébrer le Soixantenaire des Traités de Rome, l'objectif n'étant pas uniquement commémoratif, mais plutôt celui de manifester une plus grande ambition de relance du projet européen dans son ensemble.

 

Retour au début du contenu